Nous sommes à la lisière

Description

Prix Goncourt de la Nouvelle 2019. Ces neuf nouvelles nous placent à la lisière de deux mondes, là où se croisent humains en déroute et animaux semi-sauvages. Chacun tente de rejoindre l’autre, mais l’on ne sait qui, de la bête ou de l’humain, est en quête de protection. De quel envol blessé la cane Frou-Frou est-elle le signe? Un cheval nommé Mensonge peut-il emporter une enfant loin du monde mensonger des adultes ? Comment un rat, un écureuil, un hérisson exorcisent-ils la folie, le deuil ou simplement l’ennui ? Que deviendra le nid des fourmis Lin, Clet, Clément, Sixte, Corneille et Cyprien après le passage de joyeux promeneurs ? En quoi un chat errant, un papillon sur sa fin sont-ils les messagers de l’amour ? Au sommet d’un arbre fragilisé par les bouleversements climatiques, que signale le chant obstiné de Merlin ? Autant d’existences menacées, mais libres à leur manière. Autant d’alliances discrètes, toujours sur le qui-vive. Dans un monde à la lisière du chaos, Caroline Lamarche allie la simplicité narrative à une sauvagerie souterraine pour dire l’interdépendance de toutes les créatures vivantes.

Biographie de l'auteur

Caroline Lamarche, née à Liège le 3 mars 1955, est une écrivaine belge d'expression française. Elle a passé sa petite enfance en Espagne et son enfance en région parisienne. Licenciée en philologie romane de l'Université de Liège, elle a enseigné à Liège et au Nigeria et vit actuellement à la périphérie de Bruxelles, à Overijse. Remarquée dès ses premiers textes (prix Radio France internationale et prix de la Fureur de Lire pour ses premières nouvelles), elle a obtenu le prix Victor-Rossel pour son roman, Le jour du chien (Minuit, 1996).